Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 15:50

ABC.jpgDans le cadre du dispositif "Lycéens et apprentis au cinéma", la clesse de seconde 5 a découvert   A bout de course de Sidney Lumet.  Voici le premiet texte d'analyse d'un des thèmes du film.

 

Danny et son père

La première scène est tendue, entre Danny et son père, parce qu’il  voit à la télévision son camarade. Il sait qu’il va entrer à la faculté, alors que lui, à cause de ses parents, il est obligé de vivre comme un  fugitif. Indirectement, il en fait le reproche à son père. Dans les scènes suivantes, la tension entre Danny et son père augmente. Le fils s’affirme de plus en plus dans sa volonté d’indépendance.

Cette succession de scènes, témoigne d’une évolution évidente de  Danny. Il veut avancer dans la vie et imposer ses idées à son père. Danny est moins manipulable qu’avant.

 

Cepdenant, il y a un terrain d’entente. La condition est que Danny soit hébergé chez ses grands parents et qu’il ne fasse  prendre aucun risque à sa famille.

Le père de Danny, Arthur, est buté et renfermé, mais en argumentant avec beaucoup de ténacité, Danny peut lui faire entendre raison. On peut dire qu’il n’est pas complètement fermé.

 

Les autres pères

Les échanges de ces pères ne sont pas  de même nature.  Les échanges du père de Danny avec son fils sont difficiles et directifs. Arthur exprime peu ses sentiments. Le père craint pour sa famille et cette vie est simplement, sans avenir.

M. Phillips et Lorna ont aussi quelques différents, sur leurs goûts musicaux et leur façon de vivre en général. Elle a des centres d’intérêt plus simples et plus modernes que son père. Mais beaucoup moins de gravité dans leur relation.

 

Donald Patterson et Annie n’ont pas de contact suite à sa situation de fugitive. Lors d’une rencontre dans un restaurant, Annie exprime le souhait de se rapprocher de sa famille et retrouver une vie normale. Son père veut l’aider.

 

Le père de Danny a des rapports d’opposition avec son fils. Ils ne partagent pas les mêmes goûts. Arthur n’a rien à lui  transmettre, contrairement à sa mère qui voudrait qu’il réussisse dans la musique, le rêve qu’elle n’a pas pu atteindre.

Le père de Lorna a des rapports d’opposition avec sa fille. Ils ne partagent pas les mêmes goûs, Lorna est plus simple et n’est pas passionnée par la musique classique.

Le père d’Annie n’a pas compris les choix politiques de sa fille. Il exprime des regrets et de la tristesse envers sa fille, car elle a gâché sa vie et une carrière prometteuse de  pianiste. Un héritage serait possible à destination de son petit fils Danny.

 

Elodie (seconde 5)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Classe Ciné Passion - Lycée Jean Renoir, Bondy (93)
  • : Depuis la rentrée 2009-2010, un projet centré sur le cinéma a été mis en place. Ce dispositif est intitulé "Passion Cinéma". Cette rubrique rend compte des activités (ateliers, interventions de professionnels, projections de films ...) des élèves.
  • Contact

La Cinémathèque française

La Cinémathèque française est un des partenraires de la classe Passion Cinéma.

Archives départementales du 93

 Le Service éducatif des AD 93 est  un des partentaires de la classe Passion Cinéma.

Archives

 

Jean Renoir
1894-1979