Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 18:52

11-affiche 1399 4552Le  système politique aux Etats-Unis

L’organisation des institutions des Etats-Unis (l’ « Union ») repose sur le principe du fédéralisme : l’État fédéral (dont les organes siègent à Washington – la capitale fédérale) résulte de la libre union des États et dispose de pouvoirs importants (politique étrangère, défense, commerce international…) mais limités que ceux-ci lui délèguent. Les citoyens des États-Unis sont d’abord citoyens de leur État et ce n’est qu’à travers celui-ci que peut s’exercer la participation à la désignation des élus fédéraux du Congrès (nom donné au Parlement) et du Président. Chacun des États définit donc librement ses propres règles de participation à la vie démocratique. Une video sur le mode de scrutin des élections présidentielles américaines

 L’organisation des scrutins est assurée au niveau des États ou parfois des comtés selon des règles qui peuvent ainsi varier au sein d’un même État. C’est en vertu de ce pouvoir premier des États que la capitale fédérale a été placée en dehors de ceux-ci, dans un territoire particulier le « district de Columbia » (situé entre les États « nordistes » et « sudistes » de la guerre de sécession, auprès de la propriété que possédait Georges Washington à Mount Vernon). Les habitants de Washington n’ont obtenu de participer aux élections présidentielles qu’en 1961, d’élire un représentant consultatif au Congrès qu’en 1971, d’élire au suffrage universel un maire et un Conseil Municipal qu’en 1973.

Le système institutionnel dans son ensemble est imprégné de la conception fédéraliste faisant des 5O États les seuls véritables acteurs de l’Union : Le sénat est ainsi composé de 100 sénateurs (deux sont élus par chaque État de l’Union quelle qu’en soit l’étendue et la population). La chambre des représentants est composée de 435 élus : chaque État a droit à au moins un élu, mais l’effectif des représentants d’un État est proportionnel à sa population.

Le président de l’Union est élu, à la majorité absolue par un collège de grands électeurs désignés par les Etats et dont le nombre est égal au nombre de parlementaires élus au Congrès par cet Etat (soit 435 + 100, auxquels s’ajoutent 3 grands électeurs issus du District de Columbia: en tout 538, la majorité absolue s’établit donc à 270).

Dans les États, tous les grands électeurs sont, en général, attribués au parti dont le candidat a obtenu le plus grand nombre de voix : « Winner takes all » (il n’y a donc pas de représentation proportionnelle sauf dans deux États le Maine et le Nébraska qui ont de plus, adopté une vote de circonscription).

Chacun des États définit les règles de comptage et de vérification des voix, et peut imposer un délai pour la vérification des votes avant leur comptabilisation (par exemple 10 jours dans l’Ohio pour les votes « provisoires » des électeurs ne figurant pas sur les listes et pensant pouvoir justifier leur droit à voter). Le mode d’organisation pratique du vote pouvant varier au niveau de chaque comté, c’est ce niveau territorial que sont faits les « recomptages » en cas de contestation. Ce fut le cas en Floride en 2000 : dans trois comtés à majorité démocrate, 27000 bulletins furent invalidés en raison de machines à voter défectueuses. La secrétaire d’État de Floride chargée des élections, nommée par le gouverneur Jeb Bush, frère du candidat, décréta que le nouveau décompte prendrait fin à une heure donnée, qu’il soit ou non achevé. A l’issue du recomptage ainsi interrompu, Bush avait 537 voix d’avance et c’est ainsi qu’il emporta les 27 grands électeurs de Floride, obtenant au total 271 voix de grands électeurs contre 266 à son rival Al Gore…

Le problème du décompte des voix à l'élection présidentielle américaine en 2000

 


 bp-s1-d2L'élection présidentielle américaine du 2 novembre 2004

Le 2 novembre 2004, le président républicain George W. Bush remporte l'élection obtenant 51% des voix contre 48% pour son concurrent le sénateur John Kerry. Le vote des grands électeurs a lieu le 13 décembre 2004, le second mandat du président commençant officiellement le 20 janvier 2005. Lire la suite ...

 

Election présidentielle américaine du 7 novembre 2000

L'élection présidentielle américaine du 7 novembre 2000 se présente comme une élection ouverte puisqu'après deux mandats successifs, le président Bill Clinton, en fonction depuis 1992, ne peut se représenter. Mais c'est aussi une élection exceptionnelle dans la mesure où le résultat est proclamé avec plus d'un mois de retard, après une intervention remarquée de la Cour suprême. Lire la suite...

La démocratie américaine. Lire la suite...


 Sur Michael Moore:

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Classe Ciné Passion - Lycée Jean Renoir, Bondy (93)
  • Classe Ciné Passion - Lycée Jean Renoir, Bondy (93)
  • : Depuis la rentrée 2009-2010, un projet centré sur le cinéma a été mis en place. Ce dispositif est intitulé "Passion Cinéma". Cette rubrique rend compte des activités (ateliers, interventions de professionnels, projections de films ...) des élèves.
  • Contact

La Cinémathèque française

La Cinémathèque française est un des partenraires de la classe Passion Cinéma.

Archives départementales du 93

 Le Service éducatif des AD 93 est  un des partentaires de la classe Passion Cinéma.

Archives

 

Jean Renoir
1894-1979